• Simone Karine

EXPO PHOTOS REGINAE ET SCAENAE (DES REINES ET DES SCÈNES )


SAMEDI 14 JUILLET DE 15H à 18h

RENCONTRE AVEC ERIC PIOLAT PHOTOGRAPHE

Une EXPO PARCOURS DANS LES RUES DES CLERCS,DE LA TABLE RONDE, et TESTE DU BAILLER... à découvrir dans les différentes devantures. N'hésitez pas à pousser les portes.


Ces photos vous plaisent? Vous interpellent ? Vous avez envie d'en savoir plus?

Venez rencontrer Eric PIOLAT leur photographe, le SAMEDI 14 JUILLET AU SIMONE'S CAFE à partir de 15h

"La photographie... sujet large et exaltant ! Ma pratique a commencé par la redécouverte d’un appareil photo ayant appartenu à mon père décédé. Deux de mes bons amis, Richard, et Philippe, me prennent en main et m’apportent bases et conseils. Je crois à ce moment-là que je vais photographierla moto car je viens d’arrêter la compétition. Et puis... après quelques années de sujets variés, c’est avec la musique que se développeune véritable fusion. Mes années collège m'avaient initié au rock et à la pop, mais la musique est universelle, évolutive, vaste ! Je me surprends encore aujourd'hui à être absorbé par un air ou un style inconnu.

Depuis mes débuts il y a plus de 20 ans, la photographie a beaucoup changé. Tout en possédant un appareil numérique performant, je pratique toujours la photo « argentique ». C’est une façon de photographier qui me correspond. Une analogie entre photographie et musique se dessine. La différence entre un instrument et une machine numérique qui reproduit un son permet de percevoir l’exigence que l’instrument requiert. Ce dernier est à la fois plus proche de l’humain... Et de ses imperfections !

Alors, ma photographie est comme « on stage », un petit peu en danger, avec l’adrénaline qui circule ! Je ne sais pas si ce que j’ai pris « se tient » avant la révélation des films et du papier... L’acte photographique est pour moi instinctif, furtif, et définitif concentré dans le déclenchement. Il ne reçoit rien d’autre que ce qui se passe en direct : des vibrations, des tempos, des rais de lumière, des mouvements, des attitudes... La retouche et le recadrage n’en font pas partie.

L'exposition «Reginae et scaenae. Des reines et des scènes » :

Les femmes désormais avancent, osent, assument, et notamment sur scène. Elles branchent leurs amplis, chantent et jouent des chansons qu'elles écrivent... Et même, si elles ne le faisaient pas, ce n'est plus un questionnement ! La liberté s'exerce.

Le « do it yourself » y a contribué.Viviane Albertine (guitariste des Slits), dans son livre parlant de 1977, nous dit: « Nos guitares se désaccordent tout le temps et les 2 lascars (du studio) se la jouent très supérieurs parce qu'eux savent les accorder (…) C'était peut-être comme ça avant, mais ça ne l'est plus (…) aussi bien accordées soient leurs guitares, personne n'enregistre leurs chansons. »

Voilà une des voies par laquelle elles ont pu dépasser leurs rôles statiques de muses, s’émanciper et prendre leur place dans de multiples élans, dont la musique.

C'est cette dynamique féminine que j'ai souhaité vous proposer par ces photos. De mes yeux vers les vôtres…"

#expo #lesimonescafe #lessimones #vienne

©2023 by Thyme. Proudly created with Wix.com